7ème Animateur socio-sportif

La formation de l’animateur(trice) socio-sportif(ve) doit couvrir un ensemble de compétences dans des  domaines très divers allant de la maîtrise de techniques sportives à la compréhension des enjeux et fonctionnements de différents groupes sociaux.

Par ailleurs, l’exercice du métier d’animateur(trice) socio-sportif(ve) exige des qualités personnelles de stabilité émotionnelle, de relation et de dynamisme.  

 

Cette formation est ouverte à des élèves issus de 6ème TT Education Physique, 6ème TT Sport-études, 6TQ Animateur, 6ème TQ Agent d’éducation.

Animateur socio-sportif
  7è TQ
Éducation physique 2
Religion catholique 2
Français 2
Éducation physique 8
Éducation à la santé 2
Psychologie appliquée 2
Activités d'insertion profesionnelle 6
Droit 2
Techniques de la communication 2
Horaire hebdomadaire 28

L’animateur(trice) socio-sportif(ve) doit remplir les fonctions suivantes :

  • Entrer en contact avec le public concerné
  • Analyser la demande d'une activité sportive ou susciter une demande ou encore proposer une activité sportive dans le cadre d'une prise de contact
  • Organiser une animation socio-sportive
  • Établir une relation privilégiée avec un groupe de personnes
  • Accueillir et intégrer les nouveaux dans les groupes existants
  • Se situer par rapport au projet de l'institution pour laquelle on travaille
  • Amener un groupe de personnes à travailler par projet
  • Fonctionner en partenariat
  • Promouvoir la participation aux activités sportives
  • Respecter les règles de sécurité
  • Respecter les règles de déontologie
  • Communiquer avec l'institution
  • Communiquer avec les parents, en accord avec la hiérarchie institutionnelle
  • Évaluer son travail
  • Accepter, demander une formation continuée
  • Travailler en équipe
  • S'intégrer dans la vie professionnelle
  • Respecter la législation

Les élèves doivent être informés des points suivants :

  • La maîtrise d’au moins une technique de nage paraît indispensable
  • Il faut avoir le goût de s’entraîner régulièrement pour maintenir une condition physique de bon niveau
  • Il faut accepter de travailler en dehors des horaires scolaires (activités d’insertion professionnelle)
  • La prise en charge de groupes (souvent des jeunes) demande un comportement responsable selon des règles éthiques strictes
  • Le métier d’animateur(trice) socio-sportif(ve) est avant tout un métier de relation. Il faut donc avoir suffisamment d’aisance pour communiquer et nouer des relations sociales variées.
  • Le professionnel de l’animation socio-sportive se doit de montrer l’exemple d’une bonne hygiène de vie aux jeunes qu’il prend en charge.

Mots-clés: 7èmes Techniques

ImprimerE-mail