Electromécanique-Soudage

 

 

Humanités de qualification : devenir

  • Mécanicien automaticien
  • Métallier-Soudeur

 

  •  Ont pour vocation de te permettre au terme de l’enseignement secondaire :
    • soit de chercher un emploi correspondant à ta qualification,
    • soit de poursuivre des études dans l’enseignement supérieur.
  • Leur objectif est de te proposer des cours généraux qui se partagent la grille-horaire avec les cours spécialisés (théoriques et pratiques).
  • Ces humanités s’adressent à des jeunes, impatients d’aborder le domaine qui les motive.
  • Voir :

  • Ont pour vocation de te permettre au terme de la 6e année de trouver un emploi correspondant à ta qualification
  • Leur objectif est de proposer un enseignement basé sur les cours de pratiques professionnelles et les cours techniques essentiels à la formation professionnelle.
  • Ces humanités s’adressent aux jeunes qui souhaitent exercer un métier en entreprise ou devenir patron d’une entreprise.
  • Voir :

 

Les personnes ressources
Mme SODINI Virginie Directrice pour l'enseignement de qualification 081 72 90 26
Mr. BURTON Jérémy Chef d'atelier Mécanique et Soudure 081 72 90 43
Mr. MOSKWIAK Christophe Chef d'atelier Electricité 081 72 90 47


Choix d'options :

  • Toutes
  • 7èmes Professionnelles
  • Electromécanique
  • Qualification Professionnelle
  • Qualification Technique
  • Soudage


Toutes les options :

Plus tard je serai …

  • Electricien automaticien ?
  • Mécanicien automaticien ?
  • Technicien de l’automobile ?
  • Technicien en électronique ?
  • Technicien en informatique ?
  • Technicien en équipements thermiques ?

C’est l’industrie qui t’intéresse ? Tu as réussi une troisième année dans les humanités générales, technologiques ou techniques mais tu ne te sens plus à ta place dans ta scolarité. La quatrième année de réorientation en électromécanique est faite pour toi ...

Le second  degré de qualification technique assure une solide formation de base tant en électricité qu'en mécanique.

Il se doit de conserver un haut degré de polyvalence car il prépare à des 3ème degrés différents : électricien automaticien, mécanicien automaticien, technicien de l’automobile, technicien en électronique ou encore technicien en équipements thermiques ou technicien en informatique.

Cette formation, soucieuse de l’intégration du jeune dans la vie professionnelle, amène ce futur technicien à devoir intervenir sur des systèmes industriels tant mécaniques, qu’hydrauliques, pneumatiques ou encore électriques de base.

La maintenance, le diagnostic de dysfonctionnement de ces systèmes multi-techniques passe aussi par la maîtrise du geste professionnel du métier de mécanicien: usinage, montage, démontage, alignements, réglages, maintenance, etc.

Le mécanicien d'entretien procède à la maintenance corrective et préventive ou au montage/démontage d'ensembles à dominante mécanique et métallique des équipements, des installations, des machines.  L'amélioration et la modification d'équipements et d'installations feront partie de son quotidien.
L’intégration en entreprise est assurée par des stages.
Pour aborder cette option, il faut avoir un minimum d'acquis en matière de mécanique, avoir le sens des responsabilités, de la qualité, de la rigueur, du soin et de la justesse.

Au 3ème degré des humanités professionnelles, les élèves apprennent véritablement leur métier. Ils pourront ainsi s'orienter vers le travail en entreprise ou, selon les cas, s'installer comme indépendant. Ils ont l'occasion d'apprendre...

  • ... le montage et la maintenance d'équipements industriels;
  • ... la construction métallique et les méthodes de soudage.