Qu'est-ce que la certification par unités ?CPU

    Source : enseignement.be (cliquer pour lire l'article complet)

La certification par unités d’acquis d’apprentissage (CPU) désigne un dispositif organisant la certification des savoirs, aptitudes et compétences professionnels en unités, qui sont des ensembles cohérents d’acquis susceptibles d’être évalués et validés.

Ce dispositif s’inscrit dans un plan très complet de refondation de l’enseignement qualifiant qui vise à traiter les problèmes de fond observés de longue date dans l’enseignement qualifiant de la Fédération Wallonie-Bruxelles et se donne comme objectifs:

  • l’orientation positive vers l’enseignement qualifiant pour que celui-ci devienne le plus souvent possible un choix positif ;
  • la revalorisation des métiers techniques et des filières qui y mènent ;
  • la lutte contre l’abandon scolaire prématuré qui laisse de trop nombreux jeunes sans certification de fin de secondaire et nourrit le noyau dur du chômage.

 

Comment la CPU est-t-elle organisée ?

La CPU s’organise de la façon suivante :

  • L’élève parcourt 5 ou 6 unités de compétence au cours de ses deux années d’études.
  • Ces unités sont appelées « Unités d’acquis d’apprentissage » (UAA) et correspondent aux savoirs, aptitudes et compétences que l’élève doit maîtriser au terme de sa formation. L’acquis d’apprentissage désigne ce qu’un élève sait, comprend, est capable de réaliser au terme d’un processus d’apprentissage.
  • Les objectifs qu’il doit atteindre sont ainsi plus concrets, mieux définis, dans des délais plus courts, tout en étant mieux adaptés aux exigences du milieu professionnel.
  • Chaque unité peut être acquise indépendamment des autres et la réussite sera validée lorsque l’ensemble des unités auront été acquises.
  • Le redoublement est interdit (sauf très rares cas exceptionnels).
  • La remédiation est au cœur du dispositif : elle est mise en place dès que l’élève rencontre des difficultés.
  • Une année complémentaire (C3D) conçue comme un programme individualisé de remédiation est organisée pour les élèves qui auront encore des lacunes en fin de 6ème année.
  • L’utilisation des unités doit également permettre aux jeunes de combiner des parcours aujourd’hui trop souvent cloisonnés : pour ceux qui abandonneraient l’enseignement secondaire avant le terme, il reste la possibilité de poursuivre ou de reprendre son parcours en faisant reconnaitre les unités acquises dans :
    • l’enseignement de promotion sociale ;
    • les CEFA ;
    • la formation en alternance (IFAPME, SFPME).
  • Enfin, les unités sont créditées de points ECVET (European credit system for vocational education and training – système de crédit d’apprentissage européen pour l’enseignement et la formation professionnels) afin de favoriser la valorisation des acquis de nos jeunes en dehors de nos frontières.

Suivi individualisé, remédiation et valorisation des acquis sont les maîtres mots de la CPU.

 

Vidéo explicative réalisée par le SEGEC :

 

 

 

Voici nos sections qui fonctionne en CPU dès la quatrème année :

 

  • Ouverture en septembre 2019

    Tu as le goût des bons produits ?

    Tu es créatif et rigoureux ?

    Tu as l’esprit d’entreprendre ? 

    La 4ème Qualification Technique Artisan Boulanger-Pâtissier répondra à tes attentes et à tes compétences

  • Ouverture en septembre 2022

    TU SOUHAITES ENTRER À L'ARMÉE ?

    DEVENIR POMPIER ?

    ÊTRE AGENT DE GARDIENNAGE OU TRAVAILLER DANS LE MILIEU PÉNITENTIAIRE ?

    UNE OPPORTUNITÉ UNIQUE A NAMUR S’OFFRE A TOI …

    … L’OUVERTURE DE L’OPTION ASPIRANT.E AUX MÉTIERS DE LA DÉFENSE, DE LA PRÉVENTION ET DE LA SÉCURITÉ A PARTIR DE LA 4ème  DÈS CE 01 SEPTEMBRE

  • Ouverture en septembre 2020

    Tu as le goût des bons produits ?

    Tu es créatif et rigoureux ?

    Tu as l’esprit d’entreprendre ? 

    La 5ème Qualification Technique Artisan Boulanger-Pâtissier se profile dans la suite de la 4ème TQ et répondra à tes attentes et à tes compétences

  • Depuis septembre 2018, l’option Menuisier d’intérieur et d’extérieur débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°). Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    La profession de menuisier s'exerce principalement dans les petites et moyennes entreprises. Il travaille en atelier et à la pose sur chantier.

    Artisan, installé à son compte, il réalise de multiples travaux intérieurs et extérieurs (portes, fenêtres, escaliers, placards, agencement de cuisine, de magasins,…).

  • Dès septembre 2022,

    CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE

    Le conducteur de ligne de production en industrie alimentaire est responsable de l’ensemble d’une ligne de production composée de machines automatisées. Il assure la conduite et la surveillance des machines en vue de réaliser des processus tels que la découpe de légumes, la préparation de pâte à biscuit, le moulage et la cuisson de spéculoos, la découpe de pommes de terre en frites, l’extraction de jus de fruits, la fabrication de pâtes à pain, la pré-cuisson de produits boulangers, la production de spaghettis, le brassage de yaourts, etc.

    Au quotidien, le conducteur de ligne consulte et met en application les consignes de production (quantités, cadences, normes de qualité, etc.) prescrites par le responsable de production. Il coordonne et supervise le travail d’une équipe d’opérateurs de production chargés chacun d'une tâche spécifique.

    Avant chaque mise en route des installations, le conducteur de ligne vérifie le bon fonctionnement des équipements, installe l'outillage et les accessoires nécessaires au fonctionnement des machines. Il vérifie les réglages, effectue des changements de format si nécessaire et programme les machines. C’est également lui qui assure l’entretien courant et la maintenance de base des installations.

    Le conducteur de ligne coordonne et régule l’activité de production. Il veille au bon fonctionnement des différentes étapes de fabrication des produits alimentaires et s’engage à faire respecter les normes de productivité. Il contrôle la qualité des matières premières ainsi que celle des aliments tout au long de la chaîne de production et en fin de ligne. La validation est réalisée par le biais de contrôles simples ainsi que via le prélèvement d’échantillons qui sont envoyés au laboratoire pour analyse.

    Le conducteur de ligne applique les règles de qualité, d’hygiène, de sécurité et d’environnement. Ces règles sont très strictes dans l’agroalimentaire. Il veille à la sécurité des biens et des personnes.

  • L’option Maçon débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°). Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    La 3ème Construction - gros oeuvre forme essentiellement des maçons spécialisés. L'ouvrier qualifié en CGO est le polyvalent du bâtiment.

    Son terrain d'activité s'étend de la nouvelle construction à la rénovation des bâtiments.  Il ne construit pas seulement des murs intérieurs et extérieurs mais aussi des coffrages ainsi que les armatures métalliques autour desquelles le béton sera coulé.

  • Depuis septembre 2018, l'option Couvreur-Etancheur débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°).

    Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en 9 modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    La couverture est une profession qui, utilisant divers matériaux relativement simples : ardoises, tuiles, métaux en feuilles, bardeaux bitumés, … nécessite quelquefois des solutions très complexes pour réaliser l’étanchéité des différentes formes de combles.

  • Depuis septembre 2018, l’option Installateur Electricien résidentiel, industriel et tertiaire débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°). Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    La 3ème année des humanités professionnelles "Électricité" forme à l'étude et à la réalisation d'installations électriques domestiques conformément à la réglementation en vigueur.

    Les 3 années suivantes permettent aux élèves d'apprendre à monter, câbler, modifier, contrôler, dépanner, assurer l'entretien d’équipements électriques industriels de distribution, de puissance, de commande et de signalisation.

  • Depuis septembre 2018, l’option Mécanicien d’entretien automobile débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°). Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    Les élèves apprennent véritablement leur métier. Ils pourront ainsi s'orienter vers le travail en entreprise ou, selon les cas, s'installer comme indépendant. Ils ont l'occasion d'apprendre…

    • la réparation et l'entretien des véhicules
    • l'organisation et la gestion d'un garage;
    • le montage, la maintenance et le soudage d'équipements automobiles...
  • Depuis septembre 2018, l’option Mécanicien polyvalent automobile débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°). Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    Dans le secteur automobile, l'évolution réclame, à côté de praticiens compétents, des techniciens polyvalents initiés aux technologies de pointe et capables d'assimiler les progrès rapides.

  • Depuis septembre 2018, la formation de Monteur en sanitaire et chauffage débute en 4ème année pour 3 ans (4°-5°-6°). Elle est organisée via la CPU (Certification Par Unités) divisée en modules techniques appelés UAA (Unités d’Acquis d’Apprentissage).

    Le(a) monteur(euse) en sanitaire et en chauffage trouve sa place dans les entreprises orientées

    • soit vers l'équipement thermique
    • soit vers l'équipement sanitaire ou polyvalent,
    • pour réaliser des travaux neufs ou de réparations.
  • Dès septembre 2022,

    OPERATEUR RECETTES EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE

    L’Opérateur recettes en industrie alimentaire collabore avec les opérateurs de production et le conducteur de ligne de production pour mener à bien la fabrication des produits.

    Pâtes aux œufs, pâtes à pain, pâtes à biscuits, sauce béchamel, sauce bolognaise, sauce caramel, etc. sont autant de produits pour lesquels l’opérateur recette intervient à l’aide de machines automatisées (broyeur, mélangeur, four, etc.). Ces préparations peuvent être destinées au particulier ou à l’industriel qui les utilisera pour la préparation de produits plus élaborés.

    Cet opérateur intervient au début du processus de fabrication. Il prépare les ingrédients nécessaires à la fabrication de la recette et transforme les matières premières grâce à des appareils automatisés. Il garantit le dosage des aliments et le respect du cahier des charges. Il goûte le produit en cours et en fin de processus pour en assurer la qualité, la conformité du goût et de la saveur. Il veille également à la conformité de son aspect visuel (dimension, forme et couleur). Il contrôle la température aux différentes étapes de la production. Il prélève des échantillons selon les prescrits établis et contrôle à son niveau tant les matières premières que les produits en cours de fabrication afin de déceler toute anomalie. Il règle et adapte si nécessaire les paramètres de fabrication des appareils et des outils automatisés.

    L’opérateur recette prépare, règle et met en route les installations. Il veille au nettoyage et à la désinfection des installations pour garantir le respect des normes d’hygiène très strictes.